Septembre 2011

NEWSLETTER du mois de Septembre 2011

Me voilà parti de France sac au dos depuis maintenant un mois et demi pour la première année de mon périple bisannuel.

La première destination fut Montréal au Québec où un ami m’a rejoint pour passer trois semaines sur la côte nord-est américaine. Nous avons ainsi visité Montréal, Ottawa et Toronto avant de rentrer aux Etats-Unis en enjambant les chutes du Niagara. Cette escapade canadienne aura permis de vérifier la sympathie de ses habitants et de réintégrer au fur et à mesure la pratique de l’anglais.

Nous séjournons environ une semaine à New York City et prenons la mesure de l’immensité de cette ville tant au niveau de la densité urbaine que de la hauteur des bâtiments ou de la diversité culturelle.

Nous rejoignons ensuite Philadelphie ou je ressens le plus puissant séisme (magnitude 5.8) qu’ait connu la côte Est depuis un siècle et Washington, où j’échappe de peu à l’ouragan américain Irène.

C’est donc parfaitement confronté à la problématique des risques naturels sur la côte Est que je m’envole pour la côte Ouest où je débute ma mission de reporter pour le Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP) de l’Académie d’Amiens, pôle national de compétence « Education au Développement Durable ».

Je réalise ainsi une pré-rentrée un peu particulière aux côtés des enseignants de la French-American International School of Portland (FAIS) pour réaliser les prises de vues du premier reportage de la série intitulée « La communauté éducative face aux risques naturels ».

Les deux semaines passées à Portland au sein de la FAIS m’ont permis, grâce à la disponibilité et à la sympathie de ses personnels, de réaliser plusieurs interviews montrant les risques majeurs propres à l’établissement, les moyens mis en place pour s’en prévenir et plus généralement la culture locale du risque.

Il a été particulièrement intéressant d’observer les efforts (exercice de simulation séisme)et dispositifs (Sister School, Aid Line)mis en place pour faire face à une situation de crise dans une région qui est soumise à un aléa sismique important. La communauté éducative de la FAIS est donc bien consciente du risque sismique à l’image de ce que m’a confié Pam Dreisin, directrice de la FAIS, « It’s not if, it’s when !» et s’efforce de s’en prévenir.

Cette culture propre à l’établissement n’est peut-être pas représentative de la culture de la région de Portland qui n’a encore jamais connu de catastrophe sismique majeure.

Jay Raskin, architecte-urbaniste largement impliqué dans la prévention du risque sismique, me confie qu’il y a encore des aberrations à Portland en matière de protection : « le principal serveur Internet et les réservoirs d’essence de la ville sont en zone non sécurisée ».

La catastrophe sismique japonaise de mars 2011 a marqué et semble avoir sensibilisée la population, même si l’on regrette toujours la survenue d’un tel évènement pour réveiller les consciences.

Le reportage est actuellement en cours de montage et sera disponible sur le site du CRDP d’Amiens à l’adresse : http://crdp.ac-amiens.fr/edd/index.php/actions-pedagogie/etablissements-en-action

Les deux semaines passées à Portland m’ont également permis de prendre contact et d’interviewer Nathan Wood, chercheur à l’United States Geological Survey (USGS) de Vancouver, WA, spécialisé dans l’évaluation de la vulnérabilité.

Cette composante prend en compte les enjeux humains, économiques et environnementaux et permet, avec la mesure de l’aléa (probabilité d’occurrence d’un phénomène catastrophique), d’accéder au risque naturel.

Ce reportage permet de comprendre les risques propres à la région de Portland et surtout comment la mesure de la vulnérabilité permet de réduire le risque.

La vidéo est actuellement en cours de montage et sera disponible sur le site du CRDP d’Amiens à l’adresse : http://crdp.ac-amiens.fr/edd/index.php/parolesdescientifiques

Ce séjour à Portland m’aura également permis de découvrir la côte Pacifique de l’Oregon où j’ai pu apprécier une prévention au risque de tsunami globalement très bien développée. Ainsi la ville de Canonbeach présente des sirènes d’alerte sur les plages, des cartes d’évacuation, des routes d’évacuation et une signalétique très présente.

Jay Raskin, habitant de Canonbeach et faisant partie de l’équivalent du conseil municipal, propose de surélever sur pilotis la mairie afin de préserver l’unité administrative en cas de crise et de construire un pont d’évacuation pour optimiser la mise en sûreté des populations et des touristes (qui ne sont pas pris en compte dans les plans d’évacuation).

J’ai finalement quitté Portland et l’Oregon pour m’ouvrir sur l’ensemble de la partie ouest de ce pays-continent en commençant par un séjour dans le parc national de Yellowstone (Wyoming) puis en descendant dans les magnifiques parcs de l’Utah.

Afin de continuer mon tour du monde axé sur la prévention des risques naturels majeurs, je suis actuellement en route pour San Francisco ou je suis attendu la première semaine d’octobre pour mon deuxième reportage dans le lycée français La Pérouse.

Un compte-rendu de tournage au sein de l’établissement et au sein des centres scientifiques prévus sera disponible dans la Newsletter du mois d’octobre.

Remerciements :

Un remerciement tout particulier à Dominique Lefevre du CRDP d’Amiens, qui ne compte plus ses heures pour me conseiller à distance, m’obtenir des rendez-vous et pour réaliser le montage des vidéos.

Un remerciement spécial à Virginie Calmé qui m’a grand ouvert la porte de sa maison pendant tout le temps de mon reportage à Portland.

Un remerciement à l’ensemble de l’équipe éducative de la French American International School de Portland pour son accueil en particulier : Pam Dreisin, Vincent Brès, Emmanuelle Burk, Mike Sully, Jonathan Mascaut, Béatrice Szymkowiak, Molly Hamill, et Elizabeth Serreau.

Un remerciement évidemment à Nathan Wood pour sa disponibilité et ses réponses.

Un remerciement également aux Couchsurfeurs qui m’hébergent régulièrement chez eux (Martine, Alexandra, JP, Tiffany, Michelle, Hao, Marie, Anissa, Ariel, Lyman), aux automobilistes qui ont bien voulu me prendre en stop, à ma famille, mes amis et anciens élèves qui me soutiennent jour après jour.

Liens :

http://www.prim.net/

http://crdp.ac-amiens.fr/edd/

http://www.mlfmonde.org/

http://www.faispdx.org/

http://pubs.usgs.gov/fs/2011/3008/

http://geography.wr.usgs.gov/science/vulnerability/index.htm

Sponsors :

Agence du Crédit Mutuel de Montbéliard